Le réveil de la faucheuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le réveil de la faucheuse

Message par Maneollia le Mer 18 Mar - 12:58

Le réveil de la faucheuse :

musique:

La mort, ce n’est pas si désagréable que ça…certes on souffre sur le coup mais par la suite on se sent libéré de tout…plus de problèmes, plus de malheurs. C’était peut-être ainsi que les choses devaient finir. Il faut bien payer ses dettes un jour…
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Etrange…j’ai froid, ça fait un moment que je ne ressentais plus rien……………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Je…je ne comprends pas…comment est-ce que je peux encore avoir des sensations après ma mort…ça fait combien de temps que je suis morte d’ailleurs…cinq secondes ?...10jours ? 100ans ?
J’ai du mal à me souvenir…tout est flou…j’ai encore des flashs mais je ne les comprends pas. Ils me rendent tristes sans que j’en comprenne la raison….et ce froid qui continue de m’envahir…ça fait presque mal. Tiens ? Une autre sensation que j’avais oubliée. La douleur…Je n’aime pas ce que ça fait. On dirait des aiguilles qui me traversent… de partout. Je ne sais pas pourquoi…mais j’ai l’impression d’oublier encore quelque chose….ou quelqu’un ?...
Je ne sais pas quoi faire contre se froid et cette douleur…je me demande si je peux ouvrir les yeux…Essayons.


Qui sont tous ses gens autour de moi…on dirait qu’ils…plantent vraiment des aiguilles dans mon corps…qu’ils coupent…mais…c’est incompréhensible…je ne sens presque pas ce qu’il se passe…Et si je regardais ce qu’ils font ?...ça semble une bonne idée…Tiens ? J’ai l’impression qu’il manque des morceaux…les jambes et les bras…je crois que c’est ça le nom…et j’ai aussi des trous un peu partout…
Je n’ai vraiment pas l’air vivante … tentons de leur parler pour savoir ce qui se passe.
Je n’y arrive pas…je fais juste des bruits de gorge… C’est vraiment répugnant… On dirait que l’une des personnes m’attache quelque chose au visage et le coud…je me demande ce que c’est…Bah. Laissons les faire…on verra bien ce qui se passe par la suite…

Beaucoup de temps passe…j’ai de nouveau tous mes membres mais je n’arrive pas à bouger et il n’y a personne…je n’aime pas être toute seule…cet endroit me fait peur…j’entends un grand bruit venir de derrière moi…je sens quelque chose me lever doucement puis j’entends un drôle de bruit de succion et j’arrive à tenir debout….enfin…quelque chose me tient debout au-dessus du sol…j’ai l’impression d’avoir quelque chose entre les omoplates…comme un crochet. C’est particulièrement gênant mais au moins je ne suis plus allongée.
C’est alors que je vois des sortes de créatures assez moches…ils leurs manquent des morceaux comme moi…ils semblent même en putréfaction. On dirait qu’ils portent…une armure… à oui tiens. Je suis nue... mais étonnamment, je m’en fiche… Ils m’attachent l’armure à même la peau…Elle est vraiment froide…ça me brulerait presque mais je n’arrive toujours pas à bouger pour les empêcher de me couvrir de ces bouts de métal…
Elle pèse quand même lourd cette armure…on dirait qu’ils me détachent. Oui c’est ça. Ils me trainent on dirait…et ils me jettent dans une sorte de petite fosse qui se trouve au milieu de la pièce. Je m’écrase misérablement là-dedans…je tente de bouger mais c’est à peine si mes muscles m’obéissent. Il y a des gens en armures qui m’observent en hauteur…mais je n’arrive pas à lever assez la tête pour bien les voir… J’entends un grand bruit. On dirait que quelque chose est tombée dans le trou.

Ça s’avance…je dois voir ce que c’est…allez ma tête ! Bouge !...c’est un homme…assez grand…il porte une armure comme la mienne. Il s’approche de moi…je ne sais pas pourquoi mais je tente encore plus de bouger sans succès…Il m’attrape par le bras avant de me lancer contre l’une des parois…Toujours pas de douleur…même quand il me soulève avec sa lame…je viens de voir qu’il me la planté dans le ventre…Tiens ? Il y a un drôle de liquide rouge qui coule…ça sent bon…mais je n’arrive plus à mettre un nom dessus…si je pouvais…au moins gouter…*je lève lentement mon bras et arrive à prendre une goutte de ce curieux liquide sur mon doigt avant de le porter à mes lèvres*.

C’est…c’est bon…c’est même très bon…mais j’en ai si peu…il m’en faut plus…plus…Lui doit en avoir plein…je vais le prendre…il ne sera qu’à moi...uniquement à moi…*J’attrape son bras en avançant à travers sa lame puis le lui brise. Sans attendre, je saute sur lui et matraque son casque jusqu’à ce qu’il explose comme les os de mes mains*Mes mains ne marchent plus…alors je le mords. Encore…encore…encore…je me nourris… c’est un plaisir indescriptible… je dévore la moindre parcelle rouge si belle qui dépasse de son armure…j’arrache les bouts de métaux pour en avoir encore plus…

Enfin finit…il ne reste plus que quelques bouts de métaux tachés de sang…le sang…voilà le mot que je cherchais…je regarde mes mains…elles ne sont plus brisé étonnamment…j’enlève mes gants surprise et je vois ma peau parcourue de couture sur toute sa surface…Plus rien n’a de sens…j’enlève d’autres partie d’armure et constant que ma peau est entièrement recouverte de morceaux de coutures…certaines parties ne semblent même pas venir de moi…Je commence à paniquer et je pose ma main sur une grosse cicatrice sur mon ventre et sans savoir pourquoi, je me met à hurler de terreur… après ça, je n’arrive plus à penser à quoi que ce soit…je ne fais même pas attention à l’immense personne en armure qui descend dans la fosse, sa lame dégainée…Je sens qu’il me donne un coup dans le dos et je me sens à nouveau partir…finalement, je vais connaitre la mort comme je le souhaitais…Mais ?! Mais ?! Que se passe-t-il…j’ai de nouveau froid…ça me brule…j’ai l’impression que l’on me ronge chaque os et chaque nerf… J’ouvre les yeux et je suis toujours dans la fosse…la douleur est insoutenable. Je veux hurler à nouveau mais un choc me plonge à nouveau dans la mort…
Ce répit n’est que de très courte durée. Je suis de nouveau ramené de force dans la fosse en endurant à nouveau les mêmes souffrances…deux fois…trois fois…quatre fois…dix fois …………………………………………………………………………………….……………………………………………………………….…………………………………………………………………………………….……………………………………………………………….…………………………………………………………………………………….……………………………………………………………….………………
J’ai une folle envie de rire…je ne sais pas pourquoi…Je ne pense plus…je ne suis pas là…je n’ai pas de passé…pas de futur…j’ai juste envie…d’avoir encore de ce liquide rouge…il m’en faut plus…beaucoup plus…Je sens la lame sortir de mon ventre une énième fois…c’est amusant… Cette douleur devient agréable…Je veux souffrir encore…et faire connaitre cette délicieuse sensation à tout le monde…j’attrape l’un des morceaux d’armure par terre et commence à lécher le sang qu’il reste dessus en riant de temps en temps.


J’ai une comptine qui me vient en tête pendant que je lèche les quelques traces rouges de l’armure…

Ring around a rosey…
Ring around a rosey…
A pocket full of posey…
Ashes…ashes…
We all fall down…

Je me demande où je l’ai bien entendu…elle me rend heureuse en tout cas. Je vais leur montrer à tous comment je suis heureuse… et comment je le serais toujours….



Il me manquait ce sourire…je le garderais toujours avec moi…et je le donnerais comme avant…

Machinalement, je place un doigt tremblant devant mon jolie sourire tout neuf sans cesser de rire à la penser de tous ces gens qui seront heureux comme moi…
avatar
Maneollia
Admin

Messages : 12
Date d'inscription : 27/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum